Modérateurs: animal, Léo

By James ex S
#181246
"Il m’a foncé dessus tandis que ma cliente tentait de se protéger", a décrit hier l’homme de loi, à peine remis de ses émotions.

L’avocat agressé admet avoir eu peur et n’exclut pas de porter plainte. Il a mis une journée complète pour se remettre de ses émotions et de ses douleurs dorsales imputées à la tension.

La violence de cette agression me laisse sans voix. Imaginez le traumatisme vécu par l'avocat, agressé physiquement pas un handicapé.

Quelle génération de tarlouzes!
Avatar de l’utilisateur
By Persée
#181247
mwu a écrit:C'est une tactique assez courante, prendre un exemple imaginaire un cas qui n'arrive jamais et l'utiliser comme base d'une argumentation. #Gauche


Je me permets un petit commentaire.
Même si je comprends bien l'idée de l'argumentaire foireux basé sur un exemple imaginaire, l'exemple donné par jazzitup_ (la baston qui finit mal à cause d'un trottoir) me semble pas complètement déconnant même si peu probable bien sûr.
By mwu
#181248
Persée a écrit:
mwu a écrit:C'est une tactique assez courante, prendre un exemple imaginaire un cas qui n'arrive jamais et l'utiliser comme base d'une argumentation. #Gauche


Je me permets un petit commentaire.
Même si je comprends bien l'idée de l'argumentaire foireux basé sur un exemple imaginaire, l'exemple donné par jazzitup_ (la baston qui finit mal à cause d'un trottoir) me semble pas complètement déconnant même si peu probable bien sûr.


Justement c'est ca le truc, prendre un scénario vraisemblable que l'on peut imaginer mais qui dans les faits n'arrive jamais ou une fois sur un million. Tu noteras que jamais n'est mis d'exemple précis, de fait avérer dans ces discussions, est ce qu'on n'a jamais vu un mec dans la situatio décrite par Jazz? est ce qu'on n'en a jamais vu un être condamné pour un meutre? non mais les manque de fait ne les arrêtes pas

technique classique de gauche : "d'abord ignorons tout les faits"

On ne reglemente pas la société en pensant au cas sur un million mais en pensant aux 999 999.
By jazzitup_
#181250 J'arrête là le débat, à reprendre autour d'une bière quand je repasse en Suisse.

Je préfère lire ceux qui ont l'expérience du domaine (par exemple Me Eolas et la blogosphère liée) ou ceux dont la plume vaut un diplôme (comme Slobodan Despot).
Avatar de l’utilisateur
By bent
#181254 Quand est ce que vous allez vous réveiller?

Vous êtes les premiers a tourner des faits divers racoleurs à votre avantages, à traiter de tous les noms que vous connaissez ceux qui vous ennuient, sans jamais vous demander avec recul pourquoi ça vous excite.

Le coup de poing qui finit mal n'est pas rare. A sureagir sur du badinage dès que vous êtes vexé, vous ne donnez pas l'impression d'être d'une grande influence pour reprendre le nom du site.

Est ce que la Suisse est vraiment le nouveau tijuna dont sa gauche passionne l'univers? Ça fait gueux mais si c'est vrai, comme vous voulez :?
By jazzitup_
#181256 Les membres du forum ont fait évoluer mes idées, coug, mwu vous en faites partie.

Cela dit, je ne sais pas pourquoi on tue, comment on tue, comment la prison affecte les gens, pourquoi on récidive ou pas.

Jusqu'à preuve du contraire, personne dans ce fil n'a été flic, soldat, ou juge ou avocat. Quel intérêt de débattre, si notre base de discussion est le journal 20 minutes ?
By James ex S
#181257
bent a écrit:Est ce que la Suisse est vraiment le nouveau tijuna dont sa gauche passionne l'univers? Ça fait gueux mais si c'est vrai, comme vous voulez :?

Vous êtes peut-être habitués aux faits divers et à la petite criminalité dans certains quartiers en France mais ce qu'on décrit ici et les faits divers qu'on relate sont quelque chose de nouveau pour le Suisse moyen. On avait la chance de vivre relativement paisiblement avant Schengen et ce n'est plus le cas.

Non, Lausanne et Genève c'est pas Tijuana. Mais les conditions de vie ont énormément changés ces 15 dernières années et l'atmosphère devient invivable dans ces villes.
Exemple: deux genevois qui se font fracasser la gueule à coup de tessons de bouteilles, qui gisent dans leur sang jusqu'à 5h du matin et qui sont dans le coma depuis ça n'est pas quelque chose auquel nous sommes habitués. Or c'est de plus en plus souvent.

La logique est simple pourtant:
- Une fois c'est une occurrence
- Deux fois c'est une coïncidence
- Plus de deux fois c'est une récurrence

Et les récurrences en matière de vols avec violence, de cambriolages, de petite criminalité et même de faits divers il faut vraiment être aveugle pour ne pas les voir. Jamais compris cette habitude (de gauche en l’occurrence, puisque tu y faisais allusion) de toujours nier les faits alors qu'ils sont devant nos yeux.
By James ex S
#181259
jazzitup_ a écrit:Les membres du forum ont fait évoluer mes idées, coug, mwu vous en faites partie.

Cela dit, je ne sais pas pourquoi on tue, comment on tue, comment la prison affecte les gens, pourquoi on récidive ou pas.

Encore une fois Jazz, on est des simples citoyens et on constate simplement les faits. Même si comprendre les mécanismes qui amènent une personne à commettre une crime nous permettrait de parler de faits divers avec plus de légitimité, ce n'est pas notre rôle.
jazzitup_ a écrit:Jusqu'à preuve du contraire, personne dans ce fil n'a été flic, soldat, ou juge ou avocat. Quel intérêt de débattre, si notre base de discussion est le journal 20 minutes ?

Encore une fois c'est quoi cet argument? 20 minutes est un journal de merde ok mais est-ce que ça change les faits, est-ce que ça leur enlève de la gravité?
By James ex S
#181260 Tu vois quand ce genre d'évènements (sévices sexuels sur une fille de 7 ans par un sans papier) dans un petit villages du Valais de même pas 3'000 habitants alors qu'il y a 3 semaines, à quelques km de là il y avait une agression au couteau faisant un mort et plusieurs blessés graves sur un site religieux, il y a peut être des questions à se poser.

Je ne dis pas que ce genre d'évènement n’avaient pas lieu avant, mais ils étaient de l'ordre du fait divers et très rares.
By jazzitup_
#181261 James, on débattait du bien-fondé de peines automatiques telles que la perpétuité pour meurtre. Je reproche à coug ses solutions à l'emporte-pièce dans le domaine juridique.

Sur le reste, comme je suis à l'étranger, je viens de regarder ce qu'est devenue l'initiative du 9 février. Comment dire ?...

Et on est pas dans l'UE, contrairement aux Britons.

http://www.nakedcapitalism.com/2017/01/more-brexit-delusion-city-issues-wish-list-that-the-eu-rejected.html
By James ex S
#181271 Encore une fois toujours le même scénario: un individu connu des services de police, dans ce cas avec deux condamnations dont une pour séjour Illégal en Suisse. On peut dire que Coug dramatise et exagère quand il parle justice laxiste mais tout les faits lui donne raison.
C'est à la sortie du lieu de culte que l'enfant a été abordé par le pervers et contrainte de le suivre dans une scierie, raconte le quotidien orange. Là, il l'oblige à lui faire une fellation avant de l'abandonner à son sort.